EN RÉFÉRENCE À L'ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUIN 2013

Vers une politique d'amélioration de la qualité de vie au travail et de l'égalité professionnelle : ce qui contribue au développement de la personne, à ce qui fait qu’elle va s’engager pleinement dans son activité de travail, parce qu’elle y trouve de la satisfaction, s’y réalise, y trouve un sens et contribue à une ambition, une œuvre collective ».

Les enjeux de l’approche intégrée QVT :

  • Mener une démarche globale, en lien avec la stratégie et la performance de l’entreprise,

  • dépasser le cadre contraint pour expérimenter et innover,

  • mener une analyse partagée de l’existant, identifier des actions communes aux différentes obligations,

  • dynamiser le dialogue social : échéances triennales avec un suivi dans la durée.

Périmètre de la qualité de vie au travail :

  • L’ANACT identifie six points majeurs :

  • Le partage de la valeur ajoutée (salaire, participation et intéressement, performance productive,…),

  • l’égalité des chances (conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle, diversité
    et non-discrimination, égalité professionnelle,…),

  • les relations de travail et le climat social (dialogue social, relations entre collègues, relations managériales, représentation des salariés dans la gouvernance,…),

  • la santé au travail (environnement physique, pénibilité, ergonomie, organisation du temps de travail,…),

  • l’organisation du travail (autonomie, travail en équipe, qualité de la gestion,…),

  • le développement professionnel (formation, plan de carrière,…).

Les acteurs et leurs responsabilités :

  • Mettre en place un comité de pilotage et faire intervenir des membres/ des salariés sur des points particuliers en groupe
    de travail : démarche participative,

  • Revenir au travail et aux situations de travail / objectiver autour du travail.

Le mode d’emploi en différentes étapes :

  • Identifier qui va mesurer la QVT ?

  • Lister des actions que vous menez déjà ?

  • Lister les actions que vous souhaitez mener.

  • Mettez en commun la liste d’actions à évaluer.

  • Répertoriez ces actions en fonction des critères ANI ou ANACT.

  • Evaluez l’importance de ce chantier pour vous.

CE QUI EST ATTENDU

  • Création d’une démarche participative « porteuse de sens »
    pour les salariés,

  • baisse du taux d’absentéisme,

  • une meilleure implication,

  • l’identification de solutions face aux problématiques posées,

  • augmentation de la productivité,

  • meilleure motivation des salariés,

  • permet de rendre votre entreprise « agile ».


DUREE : c'est une démarche qui se construit

sur le long terme.